Duizomad Piratek

Bienvenue chez les pirates protecteurs des océans

Présentation de l’association

Duizomad Piratek, kézako?

Le bateau duizomad, réalisé par un piratek

Duizomad Piratek, c’est une association à but non lucratif qui veut protéger les fonds marins. 
Mais attention, en mode badass : tous les bénévoles sont des fuckings pirates, qui voguent à bord de leur bateau le Duizomad, et qui sabordent les braconneurs qui massacrent la fausse et la flore marine.  

Et puis, en plus, vu qu’on ne fait pas qu’affûter nos sabres et boire du whisky toute la journée, on a également dans l’équipage une équipe de chercheurs et de spécialistes en flore et faune animale pour faire des audits sur l’impact de la pollution sur les océans made in Duizomad Piratek. 

Bon, attention, on n’est pas non plus sanguinaires, on reste (à 70% disons) pacifiques. On pense que, dans le monde d’aujourd’hui, si on ne prend pas les armes, si on ne se fait pas entendre, rien ne changera. Et pourtant, le monde que nous connaissons aujourd’hui, n’existera déjà plus demain… 

L’homme consomme, l’homme pollue, l’homme détruit. 

Alors voilà, fonder Duizomad Piratek, pour nous, c’était la seule solution. 

On est des vraies canailles...
Des maudits pirates...
Trinquons mes jolis yo ho !

Enzo, Pirate fondateur de duizomad piratek

Pourquoi protéger les océans ? 

Parce que les fonds marins, c’est tout un écosystème VIVANT. Et aujourd’hui, le taux d’extinction de ces espèces est 10 000 fois plus rapide qu’avant l’apparition de l’homme sur terre.  

Environ 130 espèces disparaissent chaque jour. 

Désolé Trump, mais chez Duizomad Piratek, on pense que l’homme y est pour quelque chose.  

Il en est même à 100% responsable. Alors, il est temps d’ouvrir les yeux.  

Quelques chiffres clés :

1 %
représente la part des océans sur terre
1 M
espèces sous-marines
1 %
seulement des espèces marines sont connues de l’homme
1 M
tonnes de pétrole ont été déversées dans le golfe du Mexique
1 %
des prédateurs des océans ont été exterminés
1 M
baleines, dauphins et marsouins sont massacrés chaque année

La genèse de Duizomad Piratek

En fait, notre histoire, c’est un peu celle de Pirates des Caraïbes.

En gros, Marianne, une de nos fondatrices, était fiancée avec un gars qui avait une GROSSE entreprise de pêche. Et c’était un peu le grand amour au début. 

Mais pas de chance pour elle, un soir, dans un bar, elle nous a rencontré, Yann, Enzo et moi.

Et puis on lui a un peu expliqué la pollution des océans, les massacres, etc.  

Et du coup, après beaucoup de bières, on a décidé de tous changer de vocation, et de devenir des VRAIS PIRATES PROTECTEURS DES OCEANS.  

Il nous manquait plus qu’à trouver un raffiot. Mais ça, c’est une autre histoire.  

La lutte de Duizomad Piratek

la peche

Merci Mister obvious ! Je suis sûre que celle-là, vous auriez pu la trouver tout seul. Je pense pas qu’on ait besoin d’en dire beaucoup plus, non ? Enormes bateaux de pêches + Enormes filets = enormément d’espèces massacrées.

La chasse à la baleine

Les baleines, ca fait longtemps qu’elles sont en danger. Par contre, ca fait peu de temps que l’homme en a quelque chose à faire. Au départ, on les massacrait pour en faire des lampes, des corsets, de l’huile, des bougies, des parfums... Aujourd’hui, vu que l’homme est devenu “beaucoup plus intelligent” la chasse à la baleine a continué, mais pour... la manger. Miam miam.

La pollution chimique

Et ouais, jeter ses poubelles dans la mer... Ben c’est ce qu’on fait. Réellement. Du coup, on déverse dedans des produits chimiques et des pesticides. Autant vous dire que les poissons, les cétacés, les plantes, enfin bref, tout ce qui compose les océans, ils aiment pas trop ca.

la pollution sonore

Vous vous y attendiez pas à celle-là hein ! Et oui, de nombreux cétacés naviguent et communiquent grâce au son, et, pour se nourrir, toutes les espèces dentées utilisent l’écholocation. Mais nous, on peu pas s’empêcher de faire ENORMEMENT de bruit, voir même de faire exploser des trucs sous l’eau (parce que c’est rigolo). Et eux, ils peuvent pas appeler les flics pour leur demander de nous faire baisser le son.

Rejoignez-les (gentils) pirates de la mer !

Déjà, parce qu’on est badass. 

Et puis aussi, parce qu’on a tous un pirate qui sommeille en nous. 

Mais en plus, là, c’est pour défendre une belle cause. 

L’argent récolté servira à faire vivre le bateau et son équipage, dans l’objectif de sauver encore plus d’espèces animales.  

Et si vous êtes volontaires, que la mer ne vous fait pas peur, que vous avez cette rage en vous, alors… On vous attend sur notre bateau ! 

Duizomad Piratek,
Plus qu'une association

Duizomad Piratek, c’est pas juste une association de timbrés qui veulent changer le monde.
C’est un équipage, c’est une famille, c’est des humains.
Une aventure. Un voyage. 
Une tentative désespérée de sauver le monde. 

Ouais parce que, c’est bien beau de vouloir sauver le monde, mais pour ça, il faut encore croire qu’il y a du beau dans l’humain, croire que l’homme est capable de résoudre toute la merde qu’il a créer, croire en la rédemption.

Et du coup croire aussi en ces camarades d’équipage, croire qu’ils sont capables d’avancer avec toi vers un monde meilleur.

Et nous, on y croit. On y croit fort fort fort, parce qu’on se dit que sinon, c’est fini, autant se passer une corde autour du coup, et se laisser mourir. Attendre la fin. 

Nous avons pris pour exemple l’association  seashepherd

Fermer le menu